04 77 80 50 50

Contact

menu
  • fdef-42
    FDEF 42
  • nos-unites
    Nos unités

FAO Benoit Charvet

Une équipe éducative au service de l’enfant et de sa famille

Depuis 1983, date d’ouverture de cette unité, elle s’est construite une longue expérience de l’Accueil, Observation.
Cette unité est composée de 9 éducateurs, 3 maitresses de maison, 3 surveillants de nuit (2.33 équivalents temps plein), 1 infirmier (0.33 équivalent temps plein) ainsi qu’un chef de service. Un psychologue à mi-temps et un médecin (sur l’ensemble du FDEF) interviennent sur le FAO.
Le Département de la Loire nous a délégué le travail avec les familles durant l’année 2013.Cette délégation vise plusieurs objectifs :

  • améliorer la réactivité d’intervention des professionnels auprès des familles,
  • simplifier, clarifier le cadre de l’intervention auprès des familles en limitant le nombre d’intervenants auprès de celles-ci,
  • renforcer la cohérence de l’intervention des professionnels qui porteront de façon indissociable la prise en charge de l’enfant et le travail d’accompagnement des familles.

Nous accueillons 12 enfants, garçons et filles, de 6 ans à 14 ans. Mais, du fait de l’accueil des fratries, nous admettons des enfants de 2 à 6 ans et des adolescents de plus de 14 ans.

Durant l’accompagnement d’un enfant au sein du F.A.O, l’équipe effectue un travail d’évaluation des effets liés à l’introduction de la séparation de l’enfant de son milieu naturel.

Engagée auprès de l’enfant et de sa famille, l’équipe interdisciplinaire tente de comprendre et de participer à la résolution éventuelle de la crise familiale qui a conduit à une séparation, en mesurant les possibilités d’évolution de la situation.
Le F.A.O se trouve près de la gare SNCF Carnot (600m, 10 minutes à pied) et du parking Gachet-Jacquard (200m), le long du boulevard urbain. Bus n°2 ou n°16 – Prendre le bus à Dorian -Hôtel de ville direction Gare Firminy (N°2) ou Place Gambetta (N°16) – arrêt Jules Verne.

Ce temps d’accueil, d’accompagnement, d’observation de l’enfant mais aussi « du lien » avec sa famille est un temps crucial pour son devenir. Nous allons pouvoir mesurer les effets de la séparation sur son comportement ainsi que sur celui de sa famille. Cette mesure va nous indiquer, au-delà de la problématique de danger, l’accompagnement nécessaire pour l’enfant et sa famille. En effet, à partir des éléments de danger que l’enfant rencontre dans sa famille, nous devons prendre en compte la capacité de l’enfant à vivre hors de son milieu naturel, hors de la problématique familiale. Cette observation nous indiquera l’orientation de l’enfant dans une famille d’accueil, une Maison d’Enfants à Caractère Social, un lieu de vie ou un retour dans sa famille avec un dispositif d’accompagnement le plus souvent.

 

Veuillez cliquer ici pour voir le fichier PDF